La certification AMF

Qu’est-ce que la certification AMF ?

La certification AMF est obligatoire pour exercer les métiers de services d’investissement. L’École supérieure de la banque propose de former les salariés concernés et aide à organiser en interne l’examen de certification.

La réglementation entrée en vigueur le 1er juillet 2010 introduit une nouvelle obligation pour le Prestataire de services d’investissement (PSI) : s’assurer que les « personnes physiques placées sous son autorité ou agissant pour son compte disposent des qualifications et de l’expertise appropriées ainsi que d’un niveau de connaissances suffisant ».

Pour ce faire, il a le choix entre :

A partir du 1er janvier 2020, les conditions de l’examen de certification AMF sont les suivantes :

  • Une base commune de 2 083 questions
  • Un référentiel de 12 thèmes et 54 paragraphes
  • Un examen QCM de 120 questions avec toujours 3 choix de réponses, 1 réponse juste :
    • 33 questions de catégorie A (connaissances indispensables)
    • 87 questions de catégorie C (culture financière)
  • Règle de validation de l’examen : le taux de réussite est fixé à 80% sur chacune des catégories de questions A ou C.

Objectifs de la certification AMF


Répondre à l’obligation légale de formation pour exercer les métiers de services d’investissement

 

  • S’entrainer et préparer l’examen
  •  Obtenir la certification AMF

Programme


  • Cadre institutionnel et réglementaire français, européen et international
  • Déontologie, conformité et organisation / Déontologique des établissements
  • Sécurité financière : lutte contre le blanchiment, le terrorisme et la corruption / Les embargos
  • Réglementation « Abus de marché »
  • Commercialisation d’instruments financiers, démarchage bancaire et financier, vente à distance et conseil du client
  • Relations avec les clients
  • Instruments financiers, crypto-actifs et leurs risques
  • Gestion collective / Gestion pour compte de tiers
  • Fonctionnement et organisation des marchés
  • Post-marché et infrastructures de marché
  • Emissions et opérations sur titres
  • Bases comptables et financières
  • Test de positionnement pour s’approprier les attentes de la certification et s’autoévaluer une première fois sur le périmètre de l’épreuve d’examen
  • Entraînements en accès libre et illimité sur la base de questions qui alimentent l’examen
  • Accès à des contenus pédagogiques créés et mis à jour par des professionnels
  • Accès illimité à des examens blancs en temps réel : 120 questions en 2 heures afin de s’auto-évaluer en vue de l’examen